makerspace

La culture maker, une autre façon d’apprendre

Pour ce premier billet, je vous parle de pourquoi je suis fan des espaces de fabrication (makerspaces). Tout a commencé il y a plusieurs années. J’étais fascinée par ce que je lisais sur Instructables, Make:.

Lorsque j’ai voulu offrir à mon fils une formule différente de ce qu’il ferait la plupart du temps à l’école, j’ai opté pour ce type de projet. En rétrospective, il n’est pas surprenant que les makerspaces m’ont séduit puisqu’il y a plusieurs bidouilleurs dans ma famille. Avec le temps, j’ai découvert la grande valeur de ce type d’apprentissage pour les enfants.

Si vous n’êtes pas familier avec le terme, la culture maker (de l’anglais make, lit. faiseur) est définit ainsi sur Wikipedia:

« C’est une culture contemporaine constituant une branche de la culture Do it yourself (DIY) (qu’on peut traduire en français par « faites-le vous-même ») tournée vers la technologie. La communauté des makers apprécie de prendre part à des projets orientés ingénierie. Les domaines typiques de ces projets sont donc l’électronique, la robotique, l’impression 3D et l’usage des machines outils à commande numériques (CNC) mais également des activités plus traditionnelles telles que la métallurgie, la menuiserie, les arts traditionnels et l’artisanat. La culture met l’accent sur une utilisation innovante de la technologie et encourage à l’invention et au prototypage. »

Voici trois bienfaits pour les enfants:

1. Apprendre en faisant

Ce qui veut dire qu’ils sont engagés dans la tâche qu’ils font, qu’ils utilisent leurs neurones pour imaginer et réaliser leurs projets, pour trouver des solutions, qu’ils forment leur compréhension du sujet. C’est aligné avec comment la neuroscience explique comment les humains apprennent.

2. Construire l’estime de soi

Les enfants sont fiers de leurs créations. Ils ont mis des efforts à les fabriquer. Ils sont émerveillés et encouragés par le fait qu’ils sont capables de construire quelque chose de cool avec des technologies qu’ils associent aux plus grands qu’eux.

3. Apprendre entre eux

C’est motivant comment les enfants s’entraident, partagent leurs découvertes ou observations, comment ils essaient de résoudre les problèmes ensemble.

Un makerspace offre plus que l’apprentissage de la programmation, de la robotique ou de l’électronique. C’est un milieu dans lequel les enfants développent leur curiosité, leur créativité, leurs qualités sociales. Une place où ils réalisent souvent des projets multidisciplinaires. Une place qui les prépare pour le futur, quel que soit ce futur.

You Might Also Like